porc_neige.jpg

Le Mangalitsa


ou porc laineux, est une race porcine rustique issue de la Hongrie et de l’Autriche, dont les qualités gastronomiques ne sont plus à défendre. Offrant une des meilleures viandes pour les charcuteries demandant une longue période d’affinage, c’est la présence en quantité appréciable de son gras mono insaturé (comme l’huile d’olive) qui lui confère cette propriété.  Pour atteindre cette qualité, il faut l’élever au pâturage et le nourrir de manière diversifiée : légumes, noix, orge, blé, tritical, herbes et racines au pâturage. On élimine le maïs et le soya de leur alimentation, car ils ont tendance à rendre le gras granuleux. On doit toutefois y mettre le temps si l’on veut atteindre cette qualité. Nous croyons que les artisans charcutiers, les restaurateurs et les aficionados de la charcuterie fais soi-même pourrons y trouver leur bonheur et même plus.  Contrairement au cochon moderne que l’on voit dans les porcheries conventionnelles, il ne s’agit pas d’un animal qui croît rapidement. Il faut un minimum 18 mois pour qu’il atteigne un poids raisonnable, comparativement au 3 à 6 mois de l’industrie. Mais sa gueule sympathique, son caractère social, sa laine et son gras lui donnant la capacité de tolérer notre climat froid, sont juste d’autres motivations dans notre décision de démarrer cet élevage d’exception.